Vai alla home page Vai alla home page
sabato 25 novembre 2017
motore di ricerca
leggibilità Visualizza il testo con caratteri normali  Visualizza il testo con caratteri grandi  Visualizza il testo con contrasto elevato  Visualizza i contenuti senza la presenza della struttura grafica

Comune di Savigliano

Corso Roma, 36

12038 Savigliano (CN)

tel. 0172 710111

fax 0172 710322

email certificata
comune.savigliano@
legalmail.it

email info@
comune.savigliano.
cn.it

C.F. e P.IVA

00215880048

Uffici informazioni turistiche

tel. 0172 710247

tel. 0172 370736


Savigliano città del Pendolino

Ente Manifestazioni Savigliano

MUSÉE COMMUNAL ET COLLECTION DE SCULPTURES DE PLÂTRE

 

Gipsotecab

 

Le Musée communal occupe, depuis 1970, une partie des locaux qui furent par le passé le siège du couvent franciscain.
Les Frères Mineurs observant la règle de saint François, présents à Savigliano depuis 1454 avaient vu le premier et le deuxième de leurs couvents respectivement détruits en 1546 et en 1640 par les guerres qui ravageaient le Piémont. Le troisième et dernier couvent fut construit à partir de 1661 au sein du bourg fortifié, sur des lots de terrain que la ville utilisait depuis au moins le XIIIème siècle.
En 1662 commença la construction du cloître actuel, en édifiant en premier lieu les côtés sud, est et ouest.
En 1670, furent posées les fondations de l'église : on réalisa tout d'abord le chœur, le presbytère, un tronçon de nef avec deux chapelles et une façade provisoire. De 1676 à 1684, on prolongea l'église et on délimita le cloître et le couvent. La grand façade en briques apparentes, une des plus intéressants de Savigliano du point de vue architectural, fut réalisée entre 1720 et 1740.
En 1743, on consacra solennellement l'église, après l'avoir dotée de six chapelles latérales et d'une nef unique, comme c'est là la tradition des ordres Mendiants.

 

Après la suppression des ordres religieux (1802-1814), les Franciscains revinrent en 1816 pour ensuite abandonner définitivement le siège conventuel (1866) et l'église (1867). Le bâtiment deviendra ensuite le siège de dépôts et locaux destinés à un usage militaire.

 

La principale caractéristique de l'édifice est représentée par le cloître, à quatre portiques et perspectives opposées identiques, de 27 mètres et 5 arches par côté, le tout présentant une grande simplicité architecturale.


Dans le porche d'accès et dans le cloître se trouve une précieuse série de 32 lunettes peintes avec des fresques et datant du XVIIIème sec.

 

 

Gipsoteca2

 

Le Musée Communal abrite une série de pièces et de chefs-d'œuvre artistiques de la plus grande importance. Parmi ceux-ci figure la pierre tombale du Venerabile Gudiris (VIIème siècle), une Crucifixion qui est l'œuvre d'artistes faisant partie de l'entourage de Ludovic Brea (XVème siècle), le très précieux triptyque flamand avec l'Histoire de Job, attribué à l'École de Bruxelles (XVIème siècle) et des œuvres, aussi bien sacrées que profanes, de l'école locale de peinture du dix-septième siècle.

 

Parmi celles-ci figure le célèbre autoportrait de Giovanni Antonio Molineri et une représentation de l'Annonciation de Sebastiano Carello. On y trouve également la curieuse collection d'objets (céramiques, verres, boîtes, instruments) ayant appartenus à la pharmacie de l'Hôpital Santissima Assunta (XVII-XIXème siècles). Le Musée abrite également d'importantes archives historiques de familles nobles telles que les Santa Rosa et les Taffini.

 

 

Gipsotecaa

 

Depuis 1973, l'Église de S. Francesco accueille aussi une importante collection d'esquisses et de calques en craie de l'artiste Davide Calandra (1856-1915).

 

 

torna alla pagina precedente

Portale internet realizzato da Progetti di Impresa Srl - Copyright © 2008 ::
Note legali | Privacy | Posta elettronica certificata | Elenco siti tematici
Per contattare l'amministratore del sito clicca qui.