Vai alla home page Vai alla home page
lunedì 20 novembre 2017
motore di ricerca
leggibilità Visualizza il testo con caratteri normali  Visualizza il testo con caratteri grandi  Visualizza il testo con contrasto elevato  Visualizza i contenuti senza la presenza della struttura grafica

Comune di Savigliano

Corso Roma, 36

12038 Savigliano (CN)

tel. 0172 710111

fax 0172 710322

email certificata
comune.savigliano@
legalmail.it

email info@
comune.savigliano.
cn.it

C.F. e P.IVA

00215880048

Uffici informazioni turistiche

tel. 0172 710247

tel. 0172 370736


Savigliano città del Pendolino

Ente Manifestazioni Savigliano

COMPLEXE ABBATIAL DE S. PIETRO

 

ComplessoSPietro

 

La découverte (1822) d'une pierre tombale sous l'autel fait supposer que l'église se dresse sur les restes d'un temple romain dédié à la déesse Diana. Le pâté de maisons qui comprend p.zza Molineris, via S.Pietro, via S. Francesco et p.zza Misericordia est connu comme formant un des premiers noyaux d'installation à Savigliano. La tradition veut que le monastère ait été fondé par San Fausto en 585.


C'est à 1028 que remontent la refondation et la reconstruction du bâtiment, qui devient rapidement un centre religieux et administratif très important pour Savigliano et tout le Bas Piémont ; l'église est construite en style roman à trois nefs en direction est-ouest, elle est accostée au nord au cloître, selon la disposition médiévale coutumière.

 

De 1434 à 1436 son prestige non seulement religieux lui permit d'accueillir l'université. En 1599, l'architecte Ercole Negri di Sanfront procéda à une opération générale de restructuration, en donnant à l'église son aspect architectural actuel, de goût maniériste.


De 1722 à 1726, on construisit le puissant clocher, attribué à Francesco Gallo en remplaçant le précédent qui existait, semble-t-il, depuis 1329.
Le façade remonte à 1822 et abrite trois beaux portails marmoréens, fermés de trois portes du seizième siècle des Botto.


La construction du cloître, harmonieux et rationnel, commença sur les vestiges du cloître précédent au XVIème siècle, fur poursuivie au XVIIème et achevée en 1621.

Les œuvres artistiques présentes à l'intérieur de l'Église sont en grand nombre. C'est à Gandolfino di Roreto que l'on doit l'imposant polyptyque absidal (1510), à Giovanni Antonio Molineri les deux fresques du presbytère représentant le Martyre de Saint Paul et le Martyre de Saint Pierre (1621) ainsi que le San Gerolamo, œuvre tardive de l'artiste.

 

Le splendide triptyque sculptural du Christ crucifié avec la Vierge et Saint Jean est attribué à Pietro Botto, de même que les chaires raffinées du chœur (1630) et l'armoire de la Sacristie, (1629-30). Les décorations grotesques absidales sont l'œuvre de l'école des Dolce. A côté du presbytère se trouve le chœur des frères Tiffner (1649-54). Dans l'église se trouvent également la pierre tombale romaine des "gens Gavia", une des plus importantes pièces de la période romaine et des fonds baptismaux de valeur, datant de 1498.

 

 

 

torna alla pagina precedente

Portale internet realizzato da Progetti di Impresa Srl - Copyright © 2008 ::
Note legali | Privacy | Posta elettronica certificata | Elenco siti tematici
Per contattare l'amministratore del sito clicca qui.