Vai alla home page Vai alla home page
sabato 25 novembre 2017
motore di ricerca
leggibilità Visualizza il testo con caratteri normali  Visualizza il testo con caratteri grandi  Visualizza il testo con contrasto elevato  Visualizza i contenuti senza la presenza della struttura grafica

Comune di Savigliano

Corso Roma, 36

12038 Savigliano (CN)

tel. 0172 710111

fax 0172 710322

email certificata
comune.savigliano@
legalmail.it

email info@
comune.savigliano.
cn.it

C.F. e P.IVA

00215880048

Uffici informazioni turistiche

tel. 0172 710247

tel. 0172 370736


Savigliano città del Pendolino

Ente Manifestazioni Savigliano

ÉGLISE SANTA MARIA DELLA PIEVE

 

L'Église est considérée comme étant la plus ancienne de la ville : elle aurait été construite dès le Vème siècle. Un fragment épigraphique remontant au VIIème siècle, retrouvé en 1849, témoigne des origines très anciennes de l'édifice.

 

Le premier acte portant mention de S. Maria della Pieve remonte à 1184 : des vestiges en maçonnerie datant au moins de XIIème siècle furent retrouvés en 1992, pendant les travaux de réagencement.

 

Au cours de la "Destructio Saviliani" bien connue de 1360, l'église fut endommagée par les mercenaires d'Amédée VI, mais, dès 1389, commencèrent les travaux de reconstruction qui prévoyaient une inversion de l'orientation du bâtiment en amenant la façade d'ouest à est. Sous l'actuel bâtiment se trouve en effet les restes médiévaux du secteur absidal.

 

En 1403, l'édifice accueillit la pierre tombale du Venerabile Gudiris (VIIème siècle), que l'on pensait dispensatrice de guérisons miraculeuses (actuellement conservée au Musée communal).
D'autres travaux sur la construction du XIIIème siècle furent réalisés à la fin du siècle suivant et en 1591.

Vers la moitié di XVIIIème siècle, le stade de dégradation très avancé imposa une fermeture de l'église qui ne servit plus pour le culte.


Entre 1767 et 1769, l'architecte Bartolomeo Ricca intervint sur l'église en lui conférant son aspect actuel : la conformation avec une seule et des chapelles latérales était déjà celle de la construction précédente.
En 1847, un incendie détruisit la partie absidale, qui fut reconstruite en 1849 par l'architecte Maurizio Serafino Eula, lequel fit également construire le maître-autel (1851) par le sculpteur Giuseppe Ferrero. La décoration avec fresques fut réalisée par Domenico Cardellino.

 

Le clocher fut totalement reconstruit en 1870. Le balcon se trouvant en son sommet servit longtemps d'observatoire astronomique. Entre autre, Giovanni Virginio Schiaparelli, originaire de Savigliano, s'en servit, dans sa jeunesse, avant de devenir un des plus grands astronomes du XIXème siècle.

 

Les œuvres picturales conservées au sein du bâtiment sont de grande valeur. Parmi celles-ci, une délicate "Madone Blanche" que l'on peut dater du début du XIVème siècle, un "Jésus dans le jardin" et un "Coena Domini" remontant à 1627 et réalisés par Giovanni Antonio Molineri (1577-1631). C'est à Jean Claret (1599-1679), artiste lié à la sphère d'influence de Molineri, que l'on doit "Lextase de Saint François" (1645) et "lEx-voto" (1670), dont les capacités expressives sont admirables.

 

 

 

 

torna alla pagina precedente

Portale internet realizzato da Progetti di Impresa Srl - Copyright © 2008 ::
Note legali | Privacy | Posta elettronica certificata | Elenco siti tematici
Per contattare l'amministratore del sito clicca qui.